Selon l’Express, près de 24 000 personnes attendent une greffe en France. Entre 500 et 600 personnes meurent chaque année pour faute de transplantation et 1 français sur 6 souffre de maladies chroniques.

Aujourd’hui, la technologie et la science évoluent côte à côte et font des progrès fulgurants en matière de « réparation » du corps humain : Intelligence Artificielle (IA), impression 3D, nouveautés en matière de traitements ou encore réalité virtuelle et trackers, les possibilités sont nombreuses et très prometteuses !

Psychologues, ingénieurs, médecins, kinésithérapeutes et tant d’autres, travaillent main dans la main pour développer des solutions performantes et adaptées aux différentes problématiques rencontrées.

 

PLACE DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DANS LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE !

Depuis plusieurs années, l’intelligence artificielle envahit notre quotidien jusqu’au domaine de la santé !

Mais qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Souvent confondue avec la robotique, l’intelligence artificielle est un algorithme capable de résoudre des problématiques complexes en simulant des capacités humaines, sans pour autant accéder à la conscience.

Un nouvel antibiotique :

L’Homme est de plus en plus souvent confronté à l’antibiorésistance. Les bactéries, sont des organismes capables de s’adapter progressivement à leur environnement. Malheureusement, le comportement humain favorise cette adaptation.
Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et de Harvard ont récemment mis au point un algorithme d’apprentissage capable de mettre au point une molécule antibiotique très puissante appelée Halicin.

Dépistage du cancer du sein :

Le MIT a également développé un autre algorithme basé sur le deep learning, pouvant prédire un cancer du sein jusqu’à 5 ans à l’avance. L’apprentissage de l’algorithme a été effectué sur près de 90 000 mammographies de femmes noires et blanches.
Quel bond en avant pour le dépistage !

Ces résultats encourageants promettent de belles avancées dans le domaine de la recherche pharmaceutique et médicale.

 

L’IMPRESSION 3D

C’est dans les années 80 que les premiers brevets sont déposés pour l’impression 3D (SLA) puis au début des années 2000, la couverture médiatique a propulsée cette technologie au premier plan !

Constitués de biomatériaux et de cellules humaines, la bio-impression représente un espoir dans le domaine médical et plus précisément pour les transplantations.

Cœur bio-imprimé :

Pour la première fois, en avril 2019 une équipe de chercheurs israéliens a mis au point un prototype de cœur en impression 3D ! Constitué de collagène, le cœur comprenait tous les éléments nécessaires pour son fonctionnement : des vaisseaux, des ventricules et des chambres.
Les cellules arrivaient à se contracter une après l’autre, mais pas simultanément comme le ferait un cœur normal.

Porteuse d’espoir, la bio-impression : rapide et peu cher, sera à l’avenir la solution idéale pour les greffes.

Dans les avancées les plus prometteuses, on distingue également tous les progrès purement technologiques permettant aux personnes handicapées de pratiquer leur passion et/ou découvrir des sports extrêmes tels que le ski, l’escalade ou encore des activités nautiques.

 

NOUVELLES TECHNIQUES EN MÉDECINE

Une méthode inédite a été mise en œuvre par une équipe italienne pour soigner un cancer du foie très avancé.

Le patient de 48 ans a subi un cancer du côlon qui s’est propagé jusqu’au foie. Sa situation était désespérée, il lui restait plus que 3 à 4 mois de vie.
Les chirurgiens ont alors voulu essayé une méthode sur laquelle ils travaillaient depuis 1987 !

Ils ont donc :

  1. Prélevé le foie du patient pour pouvoir lui injecter des atomes de bore, absorbés par les cellules cancéreuses ;
  2. Irradié l’organe en neutron ;
  3. Saturés, les atomes de bore se sont désintégrés et ont détruit les cellules cancéreuses.

Cette technique, appelée Taormina devrait se démocratiser rapidement, car un an après l’opération, le patient est en bonne santé !

 

L’AFIPPH, opérateur majeur du monde du handicap, accompagne les entreprises dans la concrétisation de leurs engagements : sensibilisation, accompagnement et recrutement de personnes en situation de handicap.

Ensemble, nous établissons un diagnostic de vos effectifs et de vos obligations pour trouver des solutions sur-mesure et adaptées aux enjeux de votre entreprise.

Pour plus d’informations, contactez nos délégués régionaux OETH : Image AltASSOCIATION AFIPPH