La RSE, vecteur d’une identité forte

Image

Une politique RSE dynamique, c’est un vecteur positif sur le regard que peuvent porter les salariés sur leur entreprise, c’est aussi une identité forte à l’extérieur pour le recrutement de futurs talents.

Il existe une véritable fidélisation dans les entreprises qui possèdent une fonction ou un service RSE.

Les chiffres clés du baromètre national sur la perception de la RSE en entreprise :

  • Fidélisation des salariés : 79% des salariés travaillant dans une entreprise possédant une fonction ou un service RSE déclarent se projeter dans leur entreprise à trois ans contre 70% dans les entreprises n’en possédant pas.
  • Confiance des salariés dans leur avenir au sein de leur entreprise : 83% contre 67%
  • Plaisir de travailler dans leur entreprise : 77% contre 60%

Par ailleurs, la crise sanitaire a changé la donne. Aujourd’hui, 72% des salariés privilégient la qualité de vie au travail (en hausse de 4 points par rapport à 2021). La santé/sécurité reste un sujet prioritaire puisque près de 3 salariés sur 4 considèrent le sujet comme prioritaire.

Rappelons que la RSE (Responsabilité sociale des entreprises) a pour objectifs de conjuguer performance économique, performance sociale et performance environnementale. Cette démarche est accessible à toutes les entreprises quels que soient leur taille, leur statut et leur secteur d’activité. Elle est définie par la commission européenne comme « l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes.

La RSE comporte un volet social important qui se traduit par des objectifs en matière de conditions de travail, de bien-être et de motivation des collaborateurs.

Favoriser la qualité de vie au travail et encourager le dialogue dans un cadre de travail serein deviennent une priorité.

Bien que beaucoup d’entreprises mettent en place quelques « campagnes » RSE, les efforts sont encore trop timides et ne servent bien souvent qu’à remplir les obligations légales des entreprises (comme les lois Grenelle et TEE pour l’écologie ou la Taxe Agefiph pour l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés).

La mise en place d’une politique RSE performante doit comporter des objectifs à court et long terme : Accompagnement des salariés, réajustement au niveau des fournisseurs, partenariats avec des acteurs de la RSE, évolution des ressources humaines …tous les sujets doivent être abordés pour s’investir en profondeur.

Se faire accompagner par des entreprises compétentes 

Bon nombre d’associations, d’organisations non gouvernementales ou d’entreprises adaptées peuvent aider les entreprises à prendre correctement les reines de leur RSE. Avec des partenariats forts, des idées novatrices, des opérations de communication impactantes ou des campagnes de sensibilisation, ces professionnels du secteur maîtrisent leur sujet mieux que personnes et sauront donner les clés pour un engagement sans faille.

Entreprises, vous souhaitez :

  • Vous acquitter de votre obligation OETH (Obligation légale d’emploi de travailleurs handicapés) : La sous-traitance de vos projets vous permet de favoriser l’emploi indirect des personnes en situation de handicap,
  • Intégrer le handicap au cœur de votre RSE (Responsabilité Sociétale d’entreprise),
  • Favoriser l’insertion professionnelle des travailleurs porteurs de handicap et les accompagner dans le développement de leurs compétences,
  • Agir en faveur de la formation professionnelle des travailleurs en situation de handicap, grâce à la création de CDD Tremplin mis en place par la loi du 5 septembre 2018,
  • Réduire votre taxe AGEFIPH/FIPHFP : les prestations d’une entreprise adaptée vous permettent de réduire votre taxe AGEFIPH/FIPHFP.

Acteur essentiel de l’économie sociale et solidaire, l’Afipph vous accompagne pour faire de votre projet un engagement responsable tant au niveau économique qu’au niveau humain.

*Etude réalisée en mai par TNS-Sofres auprès d’un échantillon représentatif de 1500 salariés du privé.